+264 61 259 681 info@ae.com.na

Ballade Australe Active – 14 jours

14 jours ⎪Début/Fin : Windhoek⎪Type de tour : Active 14 jours

Ce voyage vous permettra de découvrir la Namibie en étant souvent très près de la nature grâce aux hébergements en camping. Pour ceux qui aiment la marche, les occasions de ballades ne manqueront pas.

 

En quittant Windhoek, vous vous dirigerez vers le désert du Namib qui est connu pour ses belles dunes ocres. La côte atlantique vous offrira une autre facette de ce magnifique pays.

Ensuite vous traversez le Damaraland, le Kaokoland et l’Owamboland.

Le parc national d’Etosha clôturera ce beau périple.

LA NAMIBIE

La Namibie est une merveille pour tous ceux qui ont soif d’horizons sauvages.

Elle est entourée géographiquement à l’ouest par l’Océan Atlantique, au nord par l’Angola, au sud par la République d’Afrique du Sud, à l’est par le Botswana et au nord-est par le Zimbabwe et la Zambie.

Avec ses paysages grandioses et variés, la Namibie offre une aventure au delà de toute imagination.

Jour 1:  Environs de Windhoek – Windhoek

Arrivée à l’aéroport de Windhoek.

Prise en charge de votre véhicule et signature du contrat.

Accueil par un guide francophone, qui vous remettra votre carnet de voyage et vous donnera toutes les explications et conseils nécessaires sur votre itinéraire.

Route pour Windhoek.

Suggestion: visite du centre ville de Windhoek, capitale administrative, judiciaire, économique et également le coeur de la Namibie. La ville a gardé une empreinte germanique très importante que l’on retrouve au fil des rues et des avenues, principalement au niveau de l’architecture. Windhoek offre une atmosphère amicale avec ses hôtels modernes et ses pensions accueillantes.
Vous y trouverez un mélange de races et de cultures qui représente l’image de la Namibie actuelle. Petite ville en comparaison des autres mégalopoles africaines, Windhoek étonne par sa propreté, son calme et son caractère de ville provinciale.

Dîner libre.

Nuit à Londiningi Guesthouse.

Inclus: Accueil à l’arrivée, chambre & petit déjeuner

Jour 2: Windhoek – Sesriem et ses environs

Petit-déjeuner.

En venant de Windhoek, si vous choisissez la route via la passe de Remhoogte, vous aurez l’occasion de traverser une région montagneuse très verdoyante. La présence de nombreuses fermes sur la route indique aussi une activité agricole importante. La piste qui mène vers le Namib le long de la vallée de la Tsondab est très belle.

Déjeuner libre.

Suggestion : Sesriem, entrée du parc national du Namib-Naukluft section Sud. Le canyon de Sesriem, était un endroit vital pour les peuples Nama, Hereros et Damara.
Cette gorge de 50 m de profondeur, a été creusée par la rivière Tsauchab.
Sesriem signifie 6 lanières, ce qui était nécessaire pour remonter les seaux d’eau depuis la gorge La présence d’une source permanente a suscité au fil des siècles la convoitise de ces différents peuples. Aujourd’hui habité principalement par des oiseaux, la source et le canyon sont un lieu d’excursion.

Dîner libre.

Dormir à l’intérieur du parc de Sossusvlei, vous offre la chance de bénéficier d’horaires privilégiés. Vous pourrez démarrer votre découverte du désert une heure avant les autres pour surprendre le lever du soleil et le soir sortir une heure plus tard pour profiter au maximum des meilleurs couleurs sur les dunes.

Nuit au camping de Sesriem.

Inclus: Emplacement de camping

Jour 3:  Sossusvlei – Sesriem et ses environs

Petit-déjeuner.

Suggestion : La visite du site de Sossusvlei et de la vallée de la Tsauchab vous permettra de découvrir le Namib central et ses dunes géantes. Sossusvlei, est avant tout le terminus d’une rivière qui, il y a quelques milliers d’années, se jetait dans L’Atlantique. Aujourd’hui la pluie a disparu et la rivière n’a plus la force d’atteindre l’Océan. Les dunes, poussées par le vent, ont couvert la vallée progressivement. Certaines années, l’eau de la rivière rejoint le pied des dunes et forme un lac à Sossusvlei.
La visite de ce site le matin est, grâce au jeu des lumières sur les dunes, éblouissante.

Découverte de Dead Vlei, lac asséché dont la blancheur du sable contraste avec les dunes rouges. Spectacle magique, où seuls quelques arbres morts millénaires se détachent dans le décor. Vous serez récompensé de vos efforts lorsque vous découvrirez le panorama du haut d’une dune.

Déjeuner libre.

Suggestion : Situé à seulement 1,5 km du camping, la dune Elim est une étape idéale lors de votre arrivée en fin d’après midi à Sesriem (valable surtout si vous passez la nuit au camping ).
Depuis Sesriem vous pouvez vous y rendre à pied. Le chant des Geckos vous accompagnera, regardez le sol, vous y apercevrez de petits terriers ou ils se réfugient.
Du haut de la dune, la vue panoramique est éblouissante : une ceinture de dunes rouges à l’ouest et une vaste plaine aux couleurs pastels traversée par une imposante chaine montagneuse à l’est.
Comptez +/- 2h de marche.

Dîner libre.

Nuit au camping de Sesriem.

Inclus: Emplacement de camping

Jour 4:  Sesriem et ses environs – Solitaire – Swakopmund

Petit-déjeuner.

Route en direction de Solitaire.

Solitaire est une petite localité du centre de la Namibie à proximité du Namib-Naukluft National Park. Ce hameau qui à gardé son caractère des années 50, est un point d’arrêt quasi obligatoire.
Particulièrement isolé, l’endroit est parfois surnommé le Bagdad Café namibien, vous pourrez y déguster un des meilleures apple crumble au monde !

Route pour la côte. Passage du col de la Gaub et du col de la Kuiseb. Formation géologique aux schistes plissés au travers de laquelle la rivière Kuiseb a creusée un impressionnant canyon. Cette rivière marque la limite entre les immenses plaines rocailleuses du nord et la mer de sable qui rejoint le fleuve Orange.
Passage du Tropique du Capricorne entre les deux cols.

Déjeuner libre.

Suggestion: visite du centre ville de Swakopmund, ville au passé historique important et la station balnéaire située sur l’océan Atlantique prisée par les Namibiens. Construite au début de la colonisation allemande pour servir de port, cette ville au charme particulier, bâtie selon les références de l’architecture germanique, a su garder au fil du temps et des changements politiques son caractère unique.
Pâtisseries bavaroises, bière blonde brassée selon les méthodes ancestrales allemandes, langage, sont autant de points qui font de Swakopmund une ville toujours liée à son passé.

Visites de musées ou activités variées (quad dans les dunes, excursion à Sandwich Harbour en 4×4, vol scenic au dessus de la côte et de Sossusvlei) font de Swakopmund une étape agréable.

Dîner libre.

Nuit à l’Hôtel Pension Haus Garnison.

Inclus: chambre & petit déjeuner

Jour 5: Swakopmund – Spitzkoppe

Petit-déjeuner.

Route pour Spitzkoppe.

Déjeuner libre.

Suggestion : Le Spiztkoppe (aussi connu sous le nom de Spitzkop, Groot Spitzkop, ou de « Cervin de Namibie »), est un amoncellement rocheux de pics granitiques ou bornhardts. Il est situé au sein du Damaraland, entre Usakos et Swakopmund, dans le désert de Namib. La roche y est vieille de plus de 700 millions d’années, et le point le plus haut se trouve à 1 784 mètres d’altitude, 700 mètres au-dessus des plaines qui l’entourent. L’effet est d’autant plus saisissant que le terrain autour est d’un plat absolu, à l’exception d’une petite chaîne, connue sous le nom de Pontok, dont fait partie le Little Spitzkoppe, qui s’élève à 1 584 mètres d’altitude. Sur les roches alentour, on peut voir de nombreuses peintures de Bochimans. La montée à Bushman Paradise et un plaisir pour les randonneurs.

Dîner libre.

Nuit au campsite de Spitzkoppe

Inclus: Emplacement de camping

Jour 6: Spitzkoppe – Twyfelfontein

Petit-déjeuner.

Route pour Twyfelfontein.

A côté du site de Twyfelfontein, vous pourrez observer à flanc de montagne, les Tuyaux d’orgues, formations rocheuse qui se sont créées suite à une intrusion de dolérite volcanique dans la roche sous-jacente, il y a 120 millions d’années. Le refroidissement rapide a formé des colonnes de roche angulaires et verticales, appelées « tuyaux d’orgue »

Visite de la Montagne Brûlée. Ce site donne l’impression d’avoir été exposé au feu. Vous pourrez admirer les versants couverts de schistes et de rayures de basaltes.

Déjeuner libre.

Suggestion : Twyfelfontein: Au cœur du Damaraland, ce site pariétal et ses centaines de gravures rupestres constituent une étape indispensable. Ici, sur un petit plateau de grès rouge au pied d’une source qui fut probablement pendant un temps abondante, un peuple aujourd’hui disparu a laissé pour les générations futures un incroyable bestiaire gravé sur la roche. Animaux eux aussi disparus ou toujours existants, empreintes diverses, représentations abstraites, sont autant de témoins d’un grand art pariétal.
La visite s’effectue accompagné d’un guide local anglophone. Comptez +/- 2h30 de marche.

Dîner libre.

Nuit au campsite d’Aba Huab.

Inclus: Emplacement de camping

Jour 7: Twyfelfontein – Sesfontein et ses environs

Petit-déjeuner.

Belle route pour Sesfontein, via Palmwag.

Déjeuner libre.

Randonnée dans le canyon de Khowarib.

Dîner libre.

Nuit au campsite de Khowarib Lodge.

Inclus: Emplacement de camping

Jour 8: Sesfontein et ses environs – Opuwo – Epupa

Petit-déjeuner.

Route vers Opuwo par la Joubert Passe. Un 4×4 est recommandé pour cette magnifique piste qui traverse les monts Schwarze.

Vous entamerez la remontée du Kaokoland en direction du nord pour découvrir Epupa Falls en bordure de la rivière Kunene.

Déjeuner libre.

Découverte des chutes d’Epupa, situées au pied des Zébra Mountains dans le Nord-Ouest de la Namibie, le long de la rivière Kunene. La rivière Kunene se jette dans une gorge profonde en faisant un saut d’une trentaine de mètres. Le spectacle de cette rivière aux bras multiples qui s’engouffre dans un ravin étroit est grandiose. Superbe région pour y effectuer des randonnées, principalement en aval des chutes.

Dîner libre.

Nuit au campsite d’Epupa Camp.

Inclus: Emplacement de camping

Jour 9: Epupa

Petit-déjeuner.

Visite d’un village Himba, peuple originaire du Nord de la Namibie. Ils se caractérisent par leurs allure très fière, leur peau rouge et leurs coiffures avec une signification pour chacune.Votre guide vous initiera à toute cette culture. La rencontre est soumise à certaines règles morales de respect.

Déjeuner libre.

Départ pour randonnée guidée de 3h qui vous permettra de découvrir la faune et la flore de la région.

Dîner libre.

Nuit au campsite d’Epupa Camp.

Inclus: excursion non privatisée, Emplacement de camping

Jour 10: Epupa – Ruacana

Petit-déjeuner.

Route vers Ruacana via Epembe et Swartbooisdrift, monument érigé en hommage aux trekkers.

Déjeuner libre.

Marche à la rencontre du peuple Ovambo qui représente l’ethnie principale en Namibie. La viste du village accompagné d’un guide local vous permettra de mieux connaître les coutumes de ce peuple attachant; l’élevage, les différentes cultures agricoles, les techniques de médecines traditionnelles, les méthodes de construction, l’organisation du villages et le pouvoir des Cheferies. La rencontre est soumise à certaines règles morales de respect.

Dîner au Tented Camp avec danses traditionnelles.

Nuit à Okapika Oshifo Tented Camp.

Inclus: chambre & petit déjeuner, dîner (hors boissons), excursion privée

Jour 11: Ruacana – Oshakati – Namutoni et ses environs

Petit-déjeuner .

Route vers Oshakati. Vous pourrez vous arrêtez à Outapi pour visiter la chapelle creusée dans le tronc d’un baobab géant. Cette route vous fera traverser la région du Vamboland, qui est la plus peuplée de Namibie et en pleine expansion.

Route vers le Parc National d’Etosha, avec son entrée au Nord Est par la porte King Nehale.

Déjeuner libre.

Suggestion : La fin de l’après-midi est un moment magique pour les animaux du Parc National d’Etosha. La chaleur et le soleil brûlant s’apaisent pour laisser la place à une température plus clémente. La vie reprend et pousse les animaux assoiffés vers les différents points d’eau. Une excursion à ce moment est un moment magique, zèbres, gnous, girafes, etc., tous sont au rendez-vous.

Dîner libre.

Nuit au campsite de Namutoni.

Inclus: Emplacement de camping

Jour 12: Namutoni et ses environs – Halali – Okaukuejo et ses environs

Petit-déjeuner.

Suggestion: Safari à bord de votre véhicule en direction du camp d’Halali.

Déjeuner libre.

Halali et son point d’eau permanent sont une étape inoubliable qui permet de prolonger sa journée de safari. Admirer le coucher de soleil et les animaux venant se désaltérer est une image classique, mais vraie, de la beauté de l’Afrique.

Safari en direction d’Okaukuejo.

Dîner libre.

Nuit au campsite d’Okaukuejo. Son point d’eau, éclairé toute la nuit, attire les visiteurs du monde entier.

Inclus: Emplacement de camping

Jour 13: Okaukuejo et ses environs – Otjiwarongo – Windhoek

Petit-déjeuner.

Suggestion : Considéré comme la perle d’Etosha, le camp d’Okaukuejo est le quartier général de la réserve. Les promenades matinales autour de ce camp vous entraîneront sur la piste des éléphants de la savane. Réputée pour son grand nombre de rhinocéros noirs et pour ses familles de lions, cette partie d’Etosha se savoure tôt le matin ou en fin d’après-midi.

Départ en direction d’Otjiwarongo, via Outjo.

Déjeuner libre.

Départ par la B1, direction plein sud pour rejoindre Windhoek. Traversé d’Okahandja, petite ville, réputée pour son marché artisanal spécialisé dans les objets en bois. Continuation vers Windhoek situé à une altitude de 1650 m entre les massifs d’Aus au sud-est, d’Eros au nord-est et du Komas Hochland au nord-ouest.

Dîner libre.

Nuit à Suricate Town Lodge.

Inclus: chambre & petit déjeuner

Jour 14: Windhoek – Environs de Windhoek

Petit-déjeuner.

Route pour l’aéroport de Windhoek.

Fin de nos prestations.

Le plateau Central

Le Plateau Central s’étend du nord au sud, bordé par la Skeleton Coast au nord-ouest, le désert du Namib et ses plaines côtières au sud-ouest, le fleuve Orange au sud, et le désert du Kalahari à l’est. C’est là où se trouve la majorité de la population de la Namibie et l’activité économique. Windhoek est la capitale du pays. On y trouve aussi la plupart des terres arables et d’élevage. Bien que les terres arables représentent seulement 1% de la Namibie, près de la moitié de la population est employée dans l’agriculture et l’élevage.
Les conditions abiotiques sont ici similaires à ceux trouvées le long du Grand escarpement, mais avec moins de complexité topographique.

Le Parc National d’Etosha

Le parc national d’Etosha est une grande réserve naturelle en Namibie, à 400 km au nord de Windhoek, d’une superficie de 22 275 km2 (à sa première création le 22 mars 1907, alors que la Namibie était une colonie allemande, le parc couvrait plus de 90 000 km2). Le lac au nord du parc, asséché il y a plusieurs millions d’années, se remplit d’eau à la saison des pluies, attirant des milliers d’oiseaux, notamment des flamants roses.
En dialecte Oshiwambo, Etosha signifie « le grand vide » qui fait référence à une dépression couvrant environ 5 000 km2.
La protection du parc ainsi que la présence de points d’eau en font un refuge pour nombre d’animaux (plus de 114 espèces de mammifères, plus de 100 de reptiles, et plus de 340 d’oiseaux recensés). On y trouve des éléphants, des zèbres, des gnous, des lions, des léopards et guépards, des oryxs gemsboks, des girafes, des grands kudus, des impalas, des rhinocéros, etc.

Le Désert du Namib

Le désert du Namib est un désert côtier chaud, situé dans le sud-ouest de la Namibie. Il est considéré comme le plus vieux désert du monde, car soumis à des conditions arides ou semi-arides depuis au moins 55 millions d’années.
À cause de l’absence d’eaux de surface permanentes, l’humidité apportée par les brouillards marins joue un rôle vital pour les organismes vivant dans ce désert. De nombreux reptiles (lézards, geckos) et petits rongeurs (gerbilles, taupes…), dont certains endémiques, y vivent. Les grands mammifères sont rares, les seules espèces adaptées à cet environnement très rude étant l’Oryx et le springbok. Parmi les prédateurs, on trouve les hyènes tachetées et hyènes brunes, des chacals etc… Plusieurs espèces ont trouvées des modes d’adaptation au désert.

La Côte Centrale

Au nord de Sossusvlei, le sable cède progressivement la place à un désert de pierre qui s’étend de Sossusvlei à la rivière Swakop. Cette zone traversée par le tropique du Capricorne, est essentiellement plate, mais on y trouve des canyons pittoresques, comme dans la Moon Valley (Vallée de la lune). Alors que la plupart du terrain est rocheux, des dunes de sable occupent une grande partie de la côte entre Walvis Bay et Swakopmund. Entouré par le désert du Namib à l’est et les eaux froides de l’Atlantique à l’ouest, les deux villes bénéficient d’un climat désertique doux. La température moyenne oscille entre 15 ° C et 25 ° C. Les précipitations sont inférieures à 20 mm par an, ce qui rend les gouttières sur les bâtiments une rareté ! Le courant du Benguela apporte l’humidité de la région sous la forme de brouillard qui peut aller jusqu’à 140 km à intérieure des terres. La faune et la flore de la région se sont adaptés à ce phénomène et dépendent maintenant du brouillard comme une source d’humidité. La Namibie possède de riches ressources côtières et marines qui restent largement inexplorées.

Le Damaraland

D’une dimension de 47 990 km², le Damaraland avait une population d’environ 44 000 habitants en 1964. Khorixas est la ville la plus importante du Damaraland (11 000 habitants de nos jours).
Le relief est composé de plaines arides recouvertes de savanes dominées par des montagnes dont certaines sont les restes d’anciens volcans (comme le Spitzkoppe). Le point culminant est le Königstein (2 573 mètres dans le massif du Brandberg).
On trouve de temps en temps des restes de forêts pétrifiées, signes que la végétation et le climat étaient totalement différents il y a des millions d’années. La région est également riche en peintures rupestres.

Le Nord

L’Ovamboland est le nom donné par les visiteurs aglophones à la terre occupée par le peuple Ovambo dans ce qui est aujourd’hui le nord de la Namibie et le sud de l’Angola. La région est maintenant communément appelé Le Nord, mais le terme Ovamboland, est encore en usage. Plus de la moitié de l’ensemble de population vit ici, sur seulement 6% du territoire namibien.

Le Kaokoland

Le Kaokoland se situe dans le Nord-Ouest de la Namibie, à la frontière avec l’Angola. Son territoire, désertique à l’Ouest et semi-désertique à l’Est, était constitué du Nord du désert du Namib et longe la Côte des squelettes sans jamais avoir accès à l’océan Atlantique. Il est délimité au Nord par la rivière Kunene et au Sud par la rivière Haonib.
Le relief est formé d’une succession de petites chaînes montagneuses avec une altitude moyenne de 1400 mètres. Sur la rivière Kunene, on trouve les chutes Ruacana (les plus hautes du Kaokoland) avec 120 mètres de haut et les chutes Epupa qui sont quant à elles constituées d’une série de cascades étalées sur 1,5 kilomètre, avec un dénivelé total de 60 mètres et une largeur de 500 mètres.
Très isolé, le territoire n’a été colonisé que tardivement par les allemands et constitue un sanctuaire quasiment intact pour la faune et la flore sauvage.
Les habitants du Kaokoland sont les Himbas, un peuple qui pratique le semi-nomadisme. Il se déplace sur d’imenses territoires pour faire paître leurs troupeaux.

TRAJET JOUR 1 À 6

TRAJET JOUR 7 À 14

DÉTAILS DU TOUR

Départ        Windhoek

Arrivée       Windhoek

Type d’hebergement
Guesthouse – Camping

Guide      Oui

Repas      

– Londiningi Guest House

– Sesriem Campsite

– Haus Garnison

– Spitzkoppe Campsite

– Aba Huab Campsite

– Kowarib Lodge Campsite

– Epupa Camp

– Okapika Oshifo Tented Camp

– Namutoni Rest Camp Campsite

– Okaukuejo Rest Camp Campsite

– Suricate Town Lodge

Location de voiture BIDVEST

Groupe 7N – 4x4 Double Cabine ou Similaire
Matériel de camping complet pour 4
2 tentes sur le toit
Assurance SUPER

Share This